About Islam
Islamic Pillars
Prophetic Tradition
Islamic Encyclopedia
Non-Muslims
Legislation
Creed
Prophet's Stories
Islamic history
Islamic Architecture
Library
Islamic conferences
Islamic conferences
   Confrences \ la 11me Confrence:Vers Un Project Civils Pour La Renaissance Du Monde
                             Musulman
 
Spcialise en Obsttrique et Gyncologie Prof Dr. a. c. Shehu Ruydi

Specialise En Obstetrique
Et Gynecologie
Perouse - `Italie
Prof. Dr. a.c. Shehu Ruydi
Le monde o nous vivons a profondment et rapidement chang dans
les dernires dcennies du point de vue civil, religieux, social, conomique et
scientifique, tandis que les migrations de peuples islamiques vers l'Occident
et les nouvelles technologies de communication ont annul les distances
gografiques, mettant en contact immdiat les diffrentes cultures entre
elles. C'est pourquoi une prise de conscience de cette nouvelle situation
s'impose, afin que le monde islamique, qui est la racine commune de nous
tous, puisse continuer vivre avec ses valeurs les plus profondes et
essentielles.
Ma premire salutation et mes remerciements sont adresss au
Prsident Mohamed Hosny Mubarak, au Ministre d'Al Awkaf, au Prof. M.
Hamdy Zakzouk, pour l'invitation reue et parce qu'ils ont le mrite de
l'organisation de cette confrence si importante pour renforcer les rapports
entre les reprsentants des diffrents peuples rapprochs par la culture
islamique. Ensuite j'adresse une deuxime salutation tous les
reprsentants la confrence pour la contribution que, grce nos
relations, nous pourrons donner au thme que nous sommes appels
traiter.
Je vis et je travaille en Italie, Perugia, o rien que dans la dernire
dcennie, la population soi-disante extra communautaire a augment de
faon vertigineuse cause des migrations continuelles de l'Afrique du
Nord, des Balcans, du Moyen-Orient, de l'Europe de l'Est. Dans la seule
rgion de l'Ombrie, le 10% de la population est extracommunautaire et la
majeure partie drive du monde islamique. Dans mon activit quotidienne
de mdecin-gyncologue et obsttricien, je suis en contact avec des
personnes qui ont mes propres racines culturelles et je me rends compte de
leurs difficults s'insrer dans un tissu social radicalement diffrent de
celui d'origine. Le rsultat est trs souvent l'isolement en petits groupes qui,
mme s'ils russissent avec peine a sinsrer dans la structure conomique,
manquent d'une relle liaison entre eux et d'une relle intgration sociale et
civile avec la population originaire du pays o ils vivent. Le rsultat est la
perte de la propre identit culturelle, avec consquent malaise
psychologique, d'o drivent des maladies parfois mme physiques pour les
adultes, tandis que les enfants vivent soit dans une situation de duplicit
culturelle pour des retours cycliques au pays d'origine, soit ils sont
compltement assimils par la culture des pays o ils vivent, mais dans les
deux situations ils souffrent du malaise des parents. Ces problmes sont en
partie affronts avec l'ouverture de diffrentes Mosques, une existe depuis
plusieurs annes Perugia. Mais le problme se rsout seulement en partie,
car la capacit d'aggrgation est limite seulement l'heure de la prire et
elle est pratiquement ferme la confrontation avec la socit civile et les
institutions locales. Une culture se caractrise par la langue, l'histoire, les
traditions, la religiosit, les expressions artistiques (`littrature, posie, etc.),
scientifiques, mais le moyen pour les prserver et les transmettre est l'cole,
dans ses diffrents degrs et niveaux.
Il est donc extrmement important, afin que la culture islamique
puisse continuer vivre, ou mieux renatre, car dans le souvenir du pass
il y a la semence du futur, qu'elle soit rendue vivante dans les coles. Ceci
peut s'obstenir avec des accords avec les institutions des pays non-
islamiques, afin que nos enfants puissent suivre dans leurs coles des cours
primaires, moyens et suprieurs, des leons de littrature, science et art
islamique, comme il advient pour la culture anglaise, franaise et
allemande. Pour d'ultrieures spcialisations dans les diffrents domaines,
l'institution, avec accord pralable avec le pays hte, dans des structures
para-universitaires. Le progrs de l'Occident est surtout d la
scolarisation et la recherche scientifique qui a port au dveloppement et
l'amlioration des conditions de vie des populations. Il est pourtant
ncessaire d'incentiver dans les pays islamiques la ncessit d'instituts de
recherche scientifique dans les domaines qui plus intressent le bien-tre de
nos populations, tels que l'agriculture, l'industrie et surtout la Sant
publique. Les pathologies diffuss dans les pays islamiques sont en part
diffrentes de celles des pays occidentaux, en raison du climat et des
conditions de vie.
Il est important avant tout que des centre d'tude pidmiologique et
statistique soient crs dans tous les pays intresss. Ces centres sont
destins au monitorage de la situation sanitaire des populations.
En outre, d'autres centres d'tudes des diffrentes pathologies doivent
tre crs, afin d'identifier leurs causes hyginiques, alimentaires et
infectueuses et pour les combattre d'une manire dfinitive. Dans le
domaine mdical il est fondamental que les maladies soit prvenues afin que
la population soit rellement protge et aide. Il est galement fondamental
que de tels centres pidmiologiques et d'tude des pathologies soient en
troite liaison entre eux, car la collaboration et l'change des informations
augmentent le nombre des donnes disponibles et donc la probabilit de
pouvoir arriver la rsolution des problmes. Actuellement, du fait que
tant d'migrations sont en cours, il est particulirement important que soit
cre une troite collaboration entre les instituts de recherche des pays
islamiques et les structures scientifiques occidentales, qui se retrouvent
leur tour devoir affronter des pathologies dsormais inconnues ou
disparues dans ces pays-l, ou devoir soigner des personnes provenant des
pays o les pathologies occidentales sont inexistantes. Le domaine
scientifique est un exemple possible de collaboration entre le monde
islamique et occidental, car il est utile aux deux la fois. L'histoire nous
enseigne que le progrs et la paix entre les peuples passent travers la
culture et le respect rciproque de cultures diffrentes.
La proximit entre Perugia et Assisi m'a rendu particulirement
sensible au thme de la cohabitation et l'intgration des peuples. Perugia et
le sige de l'universit italienne pour trangers, tandis que la facult de
Mdecine et Chirurgie o jenseigne est particulirement intresse des
changes scientifiques avec le monde islamique.




 
Main Page Contact Us Links About Us Site Map